Vous êtes le 104268ème visiteur

 

Elisabeth Bourgois est nommée vice-présidente de l'AR2L

Lors de l’Assemblée Générale de l’AR2L du 24 juin qui s’est déroulée à l’université d’Arras, la romancière Elisabeth Bourgois a été promue au poste de vice-présidente. Auteure d’une vingtaine d’ouvrages de société et de romans historiques, titulaire de la médaille d’argent de l’académie Arts-Science-Lettres, bien connue dans la région des Hauts de France qui lui est chère, notre adhérente s’apprête à endosser ses nouvelles fonctions avec beaucoup d’enthousiasme et de détermination. Elle confie volontiers les motivations exactes qui l’ont poussée à accepter. 

"C'est avec la conscience de l'importance de défendre le rôle et le statut de chaque auteur que j'ai accepté d'être vice-présidente de l'AR2L : (Agence régionale du livre et de la lecture des Hauts de France). Sans l'auteur, il n'y aurait pas ces nombreux emplois de la chaîne du livre : éditeurs (et la dizaine de métiers qui s'y côtoient pour fabriquer, promouvoir et vendre un livre), librairies, bibliothèques, organisateurs de salons et de rencontres, etc... L'auteur n'est pas un maillon de cette chaîne, il en est le "gêne" créateur sans qui rien n'existe et en cela il doit être reconnu, respecté et rémunéré." 

Le défi est de taille... L’ADAN compte désormais un membre attaché à la défense des droits de l’ensemble des auteurs par le biais de l’AR2L. 

Je souhaite un plein succès à notre adhérente pour son entreprise et réitère toutes mes félicitations pour sa nomination. Brigitte Cassette (Présidente de l'Adan)

 

Hommage à un homme exceptionnel

Jean-Louis Lafontaine vient de publier la biographie de Paul Herlemont, son grand-père maternel, grande figure de sa famille, "un phare dans les moments difficiles et dans le savoir-être au quotidien"

A découvrir ici Lafontaine Jean-Louis

 

Paul

Les interventions reprennent enfin !

Après des mois d'interruption pour cause de pandémie, les interventions en prison ont repris. Audrey Ferraro et José Herbert ont été les premiers à se porter volontaires

A lire dans Interventions en prison 2021

Audrey f portrait noir et blanc grand format
José Herbert.jpg

Bienvenue à Julie Anthoine

Notre association est heureuse d'accueillir une nouvelle adhérente : Julie Anthoine. Originaire de la région des Hauts-de-France, elle se définit comme une artiste, toujours avide de découvrir, d’apprendre et de créer. Tous les Arts la passionnent. Mais la musique, le cinéma, l’écriture et la littérature en particulier l’ont toujours accompagnée depuis son enfance.

A decouvrir sur Anthoine Julie

 

Photo julie anthoine 1

L'ADAN leur dit merci !

Au cours d'une soirée festive, le Conseil d'Administration de l'ADAN s'est réuni pour dire au revoir et merci à quatre de ses membres qui déménagent vers d'autres cieux : Christine Desrousseaux migre vers la mer de Bretagne, Jean-Paul Varlet nous préfère la région de Loire, Jean-Louis Lafontaine la Charente et Denis Barbe le Var. Bon vent les amis !

Suite à leur départ, le CA recherche de nouveaux membres : si vous souhaitez apporter vos compétences à notre association,  n'hésitez pas à présenter votre candidature à notre présidente Brigitte Cassette :  

brigitte.cassette59@gmail.com

20210615 205641

Marie raconte à nouveau Maura

Marie Compagne vient de sortir le second tome jeunesse des aventures de Maura. Une initiation à la difficile question de l'après-vie en des termes rassurants. 

A découvrir sur Compagne Marie

Maura et les chats a la recherche des ames perdues premie re hd

Un auteur à la rose...

Alain Lebrun signe un nouvel ouvrage retraçant la vie d'André, homme dévoué aux plus démunis. Au fil des pages, il évoque son immense attachement à Thérèse de Lisieux. 

A découvrir ici. 

Une rose venue du ciel tri 222

Une histoire de pied...

Anne Marmagne vient de rejoindre l'Adan. Passionnée de réflexologie, c’est avec cœur, rigueur et créativité qu’elle partage ses recherches et expérimentations à travers plusieurs ouvrages à découvrir ici.

 

Anne marmagne

Les librairies dans la tourmente de la pandémie

Comment les libraires ont-ils réagi face aux différents confinements qui les ont privés de clientèle ?

Notre administrateur presse Hervé Leroy a voulu le savoir en interrogeant Nolwen Vandestien et Frédéric Beauvisage de l'association Libr'Aire.

(Photo ci-contre Hervé Leroy et Frédéric Beauvisage)

Leroy beauvisage

Les multiples vies de la librairie en temps de crise

« C’est épuisant... Mais c’est aussi passionnant quand on arrive à faire avancer les choses. » Frédéric Beauvisage préside depuis mars 2018 Libr’Aire, l’association des libraires indépendants des Hauts-de-France qui regroupe 63 librairies sur cinq départements, de Dunkerque à Château-Thierry. L’association concerne sur le territoire plus de 200 libraires et salariés. Une vraie force économique.

Face à la crise provoquée par l’épidémie de Covid-19, nous  avons fait le point avec Frédéric Beauvisage qui est aussi patron de la librairie Cap Nord à Arras, spécialisée en BD, et avec Nolwenn Vandestien, déléguée et seule salariée de l’association. Plus que jamais, le livre est un bien essentiel...

- Comment les libraires ont-ils  vécu la pandémie de Covid-19 et les différents confinements depuis le 17 mars 2020 ?

« Il y a eu plusieurs types de confinement et de situations. Sur le premier confinement le 17 mars 2020, cela commence par un état de sidération et d’affolement. Il faut savoir que le taux de rentabilité moyen d’une librairie est de l’ordre de un pour cent. Sans  équilibre à la fin de l’année, une librairie est condamnée. Le chiffre d’affaires des librairies  a baissé de 52 % en mars 2020 et de quasiment 100 % en avril. Les librairies fermées, la chaîne d’approvisionnement du livre arrêtée, le pire était craindre. Les risques de fermetures en fin d’année étaient bien réels......

Lire la suite dans la rubrique L'ADAN se livre Les librairies dans la tourmen

Sophie Selliez sort un livre jeunesse

Notre adhérente vient de publier un roman illustré, accessible aux jeunes lecteurs dès 6 ans. Il aborde des sujets qui lui sont chers : la nature, la coopération ou encore le lien entre les générations.

A découvrir ici Selliez Sophie

Zak et anouck

Coup double pour Thierry Moral !

Notre adhérent, aussi prolixe que créatif, vient de sortir simultanément un roman et une pièce de théâtre !

A découvrir ici Moral Thierry

 

Dame pissenlit
Apre s l inondation

Bienvenue à Avril Salomé

Notre association a le plaisir d'accueillir une nouvelle adhérente, auteure d'une saga dont le premier tome vient de paraître

A découvrir sur Salomé Avril

Avril salome

La Cocotte nous a pondu un nouvel ouvrage !

Notre adhérente Odile Bazin va ensoleiller nos tables avec ses recettes d'été

A découvrir ici Bazin Odile

Cocotte en e te

Un nouvel administrateur presse et communication pour l'ADAN

On ne pouvait pas mieux faire !... C’est avec plaisir que le CA et moi-même accueillons l’auteur Hervé Leroy en tant que représentant presse et communication de l’ADAN.

Bien connu dans la région des Hauts-de-France, et plus particulièrement dans l’agglomération lilloise en raison de ses activités de journaliste, de rédacteur (revues Eulalie, l’Estracelle..) et de formateur au sein de l’ESJ (Ecole supérieure de Journalisme), Hervé Leroy est un homme d’expériences qui connait son métier sur le bout des doigts.

Outre ses compétences journalistiques éprouvées et son amour de la région, l’homme est comédien à ses heures et animateur d’ateliers d’écriture, tel un véritable « passeur de mots ».

Dans la collection Passages en ville, il a publié de nombreux ouvrages sur Lille, Roubaix, Tourcoing, Arras ou Saint-Amand-les-Eaux aux éditions Light Motiv.

Hervé Leroy a arpenté la région, notamment lors de sa longue carrière à La Voix du Nord. Au Papillon rouge éditeur, il a publié trois ouvrages qui sont un hommage aux femmes et aux hommes qui ont façonné les territoires du Nord : Ces Gens du Nord qui ont fait l’Histoire ; Histoires vraies en Nord – Pas-de-Calais ; Femmes d’exception en Nord – Pas-de-Calais.

Toujours au Papillon Rouge,  dans Le sport, à la vie, à la mort !, il fait revivre les champions qui  ont marqué l’histoire, ou les simples spectateurs rattrapés par le destin dans la tribune d’un stade.

D’autre part, notre nouvel administrateur vient d’être élu « membre suppléant du CA de l’AR2L». Cela signifie qu’il m’accompagnera, me remplacera et représentera l’ADAN, selon les circonstances, dans les colloques, AG, conseils ou réunions organisés par l’Agence Régionale du Livre et de la Lecture qui se déroulent à Arras ou Amiens.

Le CA se joint à moi pour lui souhaiter la bienvenue dans ses nouvelles fonctions

Brigitte Cassette

Présidente de l’ADAN

Herve leroy

Carine Bausière sort un polar

Oui, mais un polar pour les 7-14 ans et que les adultes aimeront sûrement lire !

A découvrir chez Bausière Carine 

Le tre sor de la sorcie re

Un livre qui a du chien

L'auteure-illustratrice-éditrice Valérie Coeugniet avait omis de nous signaler qu'elle avait sorti son deuxième album jeunesse en septembre dernier !

Voilà qui est réparé

A voir sur Coeugniet Valérie

Bien vu le opold

Fantastique !

Notre adhérente Mildred Vanhulle publie un nouvel ouvrage pour les jeunes lectrices et lecteurs de 10 ans à 99 ans !

Une odyssée à découvrir ici ....

L odysse e de lucas light

Duo de parutions !

Isabelle Mariault est heureuse de présenter deux parutions ce printemps : une nouvelle aventure de l'enquêtrice Mila Fratelli et un conte pour enfant.

A découvrir sur sa page auteur

Une de couv ico ne
Une de couv

Un nouveau livre de notre marraine

Annie Degroote, marraine de notre association depuis sa création, vient de sortir une saga familiale

A découvrir sur Degroote Annie

Des cendres sur nos coeurs

L'ADAN a élu son nouveau vice-président !

Pour faire suite au vote du Conseil d’Administration du 16 février et sa validation définitive au 20 mars par l’Assemblée Générale (sous forme dématérialisée en raison du Covid), j’ai le plaisir de vous annoncer l’élection d’André Soleau au poste de vice-président de l’ADAN.

Celui-ci viendra m’épauler dans mes fonctions de présidente et remplacera Isabelle Mariault, qui a quitté le poste de vice-présidente le 7 novembre 2020, en raison de son départ pour la Bretagne.

André Soleau, c’est avant tout un homme actif et de terrain, un personnage rompu aux relations publiques, sans oublier un homme de lettres.

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, je dresse en quelques lignes une partie des fonctions qu’il a exercées durant sa carrière professionnelle :

Grand reporter, ancien rédacteur en chef, directeur de la rédaction, directeur général et vice-président du directoire du groupe La voix du Nord.

Ancien président de Nord Eclair, de la SIA Affichage, de Presse Nord, de PGLM.

Ancien président de l’office du tourisme de l’Avesnois, de l’Association sportive d’Aulnoye Aymeries, du Rotary club de Lille.

André Soleau est également auteur de six ouvrages, dont un recueil de nouvelles (Le Carnaval des petites âmes), deux romans « Gain de Folie », qui a reçu le prix ADAN et le prix Mennecy en 2017, et « Quand la machine s’éveillera » publié en 2020 par Nord Avril.

Le CA se joint à moi pour lui souhaiter la bienvenue dans ses nouvelles fonctions.

Brigitte Cassette

Présidente de l’ADAN

 

Andre soleau 1

Franck Thilliez avoue tout à Brigitte Cassette !

Longuement interrogé par notre Présidente en mai dernier, notre adhérent d'honneur a fini par passer aux aveux 

BC : Nous vivons actuellement, en raison du Covid 19, une période unique en son genre, laquelle a généré un ralentissement de l’activité mondiale avec un repli des échanges tant sur le plan économique que sur le plan humain. En phase de création, les auteurs sont généralement habitués à travailler à l’écart, de manière solitaire. En ce qui vous concerne, comment avez-vous traversé cette période de confinement jusqu’au 11 mai ? En avez-vous souffert ? Au contraire, celle-ci a-t-elle été pour vous bénéfique, propice à la création, à la correction de textes ou simplement au repos ? 

FT : En fait, il y a eu deux phases. La première où, comme un peu tout le monde je pense, on se demande ce qui se passe et on l’a l’impression que le ciel nous tombe sur la tête : les mauvaises nouvelles permanentes, l’accroissement exponentiel de l’épidémie, les hôpitaux saturés, tous ces morts… J’étais dans un excès de consommation d’actualités, connecté en permanence à ce qui se passait, et je me suis dit qu’il fallait que je me sorte de là car il n’y avait que des mauvaises nouvelles.  

Alors, je me suis replongé à plein temps dans l’écriture et ça a été un vrai moyen de m’échapper toute la journée. À partir de ce moment, je n’ai jamais autant écrit. J’étais ailleurs, dans l’imaginaire, sur des contrées lointaines avec mes personnages, avant de retomber dans la réalité, souvent le soir. 

Donc, beaucoup de création en cette période et ça continue car, les déplacements étant limités et de nombreuses manifestations étant annulées, j’ai tout mon temps pour écrire mes histoires alors que je devrais être, en ce moment même, par monts et par vaux dans les librairies de France. 

BC : Je ne pourrai faire l’impasse sur la publication d’un de vos livres intitulé « Pandémia » (paru aux éditions Fleuve Noir en 2015) qui traite de ce sujet. Bon nombre d’aspects, sur les ravages causés par la pandémie actuelle, paraissent prémonitoires. Quelles sont les véritables raisons qui vous ont poussé à développer cette thématique à cette époque ? Etait-ce le fruit d’un raisonnement philosophique ? L’anticipation d’une possible réalité qui vous titillait ? Le désir de traiter un sujet grave avec ses incidences sur le genre humain et nos sociétés contemporaines ?

FT : Le sujet des virus m’a toujours intéressé. Les virus génèrent de la peur, de l’angoisse, ils sont partout parmi nous, peuvent tous nous atteindre, renverser le monde, ils sont donc des « candidats parfaits » pour une intrigue policière. Il fallait trouver le moyen d’être différent de ce qui existait déjà en littérature et au cinéma et j’ai....

Lire la suite dans Franck Thilliez avoue tout

Le 7 novembre en images...

La parole à Carine Bausière

Notre dernière lauréate s'est exprimée à son tour !

A lire sur carine Bausière, Prix du Roman

Entretien avec Patrick Fillioud

Le lauréat du Prix du manuscrit s'exprime à son tour 

A découvrir sur Patrick Fillioud, Prix du Manu

 

Ella Balaert se confie à L'ADAN

Nous avons voulu en savoir un peu plus sur l'auteure et son roman couronné par le Prix du Roman adulte 2019

A lire sur Ella Balaert, Prix du Roman ad

Pour revivre en images le Prix du Roman ADAN 2019...

Remise du prix du roman ADAN adulte 2019

Prix du Roman Jeunesse

Prix du manuscrit