Alain Lebrun

Alain Lebrun est un Picard que la vie professionnelle a conduit dans le Berry. Il découvre la région et tombe amoureux de la Creuse voisine. Dès son arrivée, il est conquis par l’attachement des gens à l’histoire de leur région. Peu à peu, ce Picard s’imprègne de la culture populaire creusoise, et lors de ses soirées solitaires, il commence à imaginer les personnages des récits évoqués par les gens du terroir. Près du village d’Anzême, il découvre le Pont du Diable et sa légende. C’est là qu’il installe l’histoire de son premier roman : L'Enfant du Pont du Diable, suivi par bien d'autres titres,  a obtenu le prix du "premier roman" du Lion's Club Picardie.

Romans

L'enfant du Pont du Diable

Marie, la fille du boulanger de Bonnat, est une jeune femme intelligente et jolie, cependant son comportement est parfois étrange. Pas très loin, dans la Creuse, un vaste domaine familial est mené avec une main de fer par la marquise Isaure de La Frênaie. Son fils Germain fait un jour la rencontre de Marie ; il est alors depuis partagé entre son devoir de soumission à l'ancêtre César et la passion vouée à Marie.

Editions Marivole

Le fils de la Rivière des Pluies

Le marquis Alexis de La Frênaie est parti un jour pour l'île de La Réunion, abandonnant ainsi son domaine creusois à son jeune fils et à son épouse qui n'a plus toute sa tête. Barthélémy est né de la rencontre d'Alexis et de Fleur-de-Mai, ouvrière dans une plantation sur la berge de la Rivière des pluies. Le marquis ignore l'existence de cet enfant naturel, mais Anne- Marcelle, la fille de Fleur-de-Mai, va tout mettre en oeuvre pour que son demi-frère porte le nom de son père. N'obtenant aucune concession d'Alexis, elle décide de s'installer dans le domaine familial en Creuse. Aux prix d'infinies manigances, elle va alimenter la folie de la marquise afin que son jeune frère prenne la tête du domaine.

Editions Marivole

Un souffle de liberté

L'histoire débute dans le Berry. Une idylle naît entre deux jeunes gens dont les familles respectives s'opposent depuis des années. Usant de son droit parental, le père de la jeune fille l'emmène en Picardie afin qu'elle renonce à ses sentiments. Elle y est maltraitée et elle s'enfuit. Elle se fixe alors deux objectifs : retrouver son amoureux et réconcilier les familles. Elle est recueillie par de braves gens et, en attendant la majorité, elle s'intègre dans la vie des habitants d'un village rural. Elle découvre que, dans ce début des années 60, les jeunes sont animés par un souffle de liberté qui les amène à se soustraire à l'autorité parentale. Ce même souffle anime l'espoir et la volonté de la jeune fille.

Editions Marivole

Journal d'un notaire de campagne

1960, à Saint-Fly-en-Bray, commune rurale de 1 500 habitants. Fraîchement installé, maître Louis découvre un monde en pleine métamorphose. Arrivée du franc lourd, mécanisation, démantèlement des fermes... le jeune notaire assiste à l'expansion et à la prospérité croissante qui vont marquer cette décennie. Confident des uns, partageant leurs secrets les plus intimes, et conseiller des autres, il est confronté à de nombreuses affaires souvent cocasses et insolites, qui l'entraînent dans des aventures rocambolesques et le placent dans des positions parfois inconfortables. Assurément, le quotidien d'un notaire de campagne n'est pas de tout repos !

Editions Marivole

Les yeux d'Anna cillaient encore

Le début du roman se situe en Pologne, dans les années 20. Le lecteur est très vite transporté jusqu'aux prémices de la seconde guerre mondiale. La période liée à l'exode de la zone occupée joue un rôle décisif. Installée aux abords d'un village, une entreprise procède à la destruction de véhicules et tire profit de la revente des pièces détachées. Irénée Lechat est le patron de l'affaire, il élève seul ses cinq enfants, dont une fille, surnommée La Louve ; la famille est peu recommandable. Dans le même village, les Lavillardière, honorables fermiers ont recueilli leurs nièces, orphelines depuis qu'un accident de voiture les a privées de leurs parents. L'une d'elles, Anne découvre petit à petit les agissements crapuleux de la famille Lechat. L'histoire démarre sur fond de terroir ; les descriptions rurales de la plaine picarde des années cinquante la situent. Peu à peu, l'aspect sordide s'installe. Enfin, apparaît Gaëtane, dont le comportement surprend.

Editions Marivole

La fille de Fresselines

Dans un village perdu au pied d’une colline, une carrière d’extraction de bauxite a fermé ses portes en raison des nombreux éboulements qui s’y produisaient. Un certain Emile Delagarde fait naître une légende selon laquelle ces méfaits seraient dus à la présence sur les lieux d’une duchesse vieille de 300 ans. La population a d’ailleurs aperçu la créature à diverses reprises ! Delagarde organise alors une battue qui va mettre fin à son existence. L’homme est en fait commandité par la société qui détient la carrière et va ainsi pouvoir reprendre son exploitation.
La créature ayant été vue est Hélène de La Frênaie ; elle a fui sa famille afin d’échapper au couvent. Grâce à un berger, elle est sauvée du complot ; elle va ensuite se lier d’amour avec lui.

Parution septembre 2019 aux Editions Marivole