La reprise de Polars en Nord

Une nouvelle page de Polars en Nord avec la reprise le 8 avril par les éditions Airvey

« Il n’y a aucune raison de changer ce qui marche bien... » L’éditeur Hervé Mineur, patron des éditions Airvey, ne cache rien. Le rachat effectué le 8 avril a défrayé la chronique.

Lancée en 2005 par Ravet – Anceau, la collection « Polars en Nord » a constitué, en effet, un véritable succès éditorial. La collection, suivie en 2013 de « Polars en Nord juniors », aura permis aux auteurs des Hauts-de-France de créer un monde, un terreau, un véritable imaginaire à la manière de ce qui s’était passé du côté de Marseille, avec Jean-Claude Izzo.

Du côté de Ravet-Anceau, une restructuration au sein du groupe Nord Compo amenait Nathalie De Meulemeester à un nouveau poste de responsable de développement des livres pratiques et illustrés. Les deux collections de polars étaient sur le marché. « Le commercial de Ravet-Anceau diffusait déjà nos beaux livres. Tout est allé très vite et presque naturellement », confie Hervé Mineur. Aujourd’hui, les éditions Airvey ont donc repris plus de 70 titres de Polars en Nord et plus de 30 titres des Polars en Nord jeunesse, ainsi que le contrat du commercial.

« L’idée est, l’année prochaine, de retrouver le même rythme de 20 parutions par an », rassure Hervé Mineur. Mais où donc sera sa nouvelle patte éditoriale ? « « Il n’y a aucune raison de changer ce qui marche bien... », insiste-t-il. « Peut-être la personnalisation de certains titres changera-t-elle pour permettre une diffusion hors région. Pourquoi pas vers la Normandie où j’ai toujours des contacts ? » Un autre axe de développement pourrait être une nouvelle collection « Fantastique en or ». Une nouvelle aventure commence. Une nouvelle page à écrire.

Isabelle MARIAULT et Hervé LEROY

(Interview réalisée le 28 avril au Salon du Livre de Dunkerque)