Véronique Dupont

Infirme moteur cérébral de naissance, Véronique Dupont a vécu une scolarité difficile.

Soutenue par l'amour de ses parents, elle a cependant su faire face aux difficultés de la vie et nous raconte dans son livre son parcours émouvant.

 

Vous pouvez commander directement votre livre à Véronique

 

19,80 €, frais d'envoi compris

 

Dupont veronique

Autobiographie

Histoire de ma vie

J’ai toujours vécu avec mes parents, je n’ai jamais travaillé parce que, de naissance, je suis légèrement handicapée physqiue. Je marche, je fais les courses et un peu de ménage. Je ne peux malheureusement pas cuisiner, ni conduire, ni coudre. Mes mains m’en empêchent et cela a naturellement nui à ma scolarité puisque je ne peux pas non plus tenir un stylo.

Je garde un très mauvais souvenir de mon entrée en sixième. A l’époque, dans les années 70, on commençait seulement à intégrer timidement les personnes handicapées au monde des valides. Le collège m’a refusée. Ce fut l’année la plus triste de ma vie. J’ai effectué ma sixième par correspondance, le matin, et l’après-midi, j’allais en rééducation. C’était la galère.

L’année de mes quatorze ans, on m’a admise dans un nouveau centre pour handicapés à Villeneuve d’Ascq. J’y suis restée 5 ans et, là, j’ai été très heureuse.

A l’âge de 20 ans, je suis rentrée à la maison, sans un seul diplôme en poche. Mes parents tenaient une scierie. J’ai passé mes journées au bureau avec maman.

En 1992, maman est décédée, papa a vendu l’affaire à quelqu’un que nous connaissions. Cette personne m’a proposé de tenir la comptabilité avec elle, bénévolement. J’y ai pris goût et m’y suis formée. Un bilan, une balance, un compte de résultat ne me sont plus étrangers. Papa nous a quittés, à son tour.

Aujourd’hui, l’informatique me passionne et j’essaye de rester dans le coup. Depuis 2003, j’assure du secrétariat pour notre paroisse, toujours bénévolement. Je m’occupe… et les années passent.

Histoire de ma vie