Valérie Florian

Tout aurait pu encore continuer simplement dans les ressources humaines pour cette Wasquehalienne d’adoption depuis 26 ans, forte d'une carrière de 29 ans chez 3 Suisses. Mais en 2011, le déclic. Pour des raisons médicales, Valérie Florian doit s’arrêter de travailler un mois durant. Elle profite de son temps libre pour se mettre à peindre et reprendre la plume. En janvier 2012, elle quitte définitivement  3 Suisses et se consacre à l’art. « Ce qui m’intéresse, c’est ma relation avec les gens, la rencontre avec les autres, commente-t-elle. Alors je me suis mise à peindre mon univers fait de "zénitudes", à retravailler des textes que j’avais écrits et à en écrire de nouveaux. » Valérie Florian choisit l’autoédition et publie "Carpe dis aime" en novembre 2015. Différents événements culturels lui ont permis d’aller à la rencontre de ses nouveaux lecteurs et de se conforter dans son choix de vie. « Cet album sentimental fut pour moi aussi bien un exutoire par ses écrits intimistes et ses cris d’amertume, qu’une façon de relativiser les événements de la vie. ». Son prochain recueil sera destiné aux enfants. 

fb.me/valerieflorianauteure

 

Img 6520

Poésie

Carpe dis aime

BookEdition.com

Trouverez-vous votre madeleine de Proust dans les différents thèmes abordés : solitude, abandon, transmission générationnelle, amour, métissage, atypisme, addiction, suicide, déchirure, détresse, absence, ambiguïté de l’amitié, érotisme, liaison dangereuse, sentiment retenu, ignorance et croyance, cumul glissant d’une société en perdition et bien d’autres surprises en réserve ?

 

 

Couverture carpe dis aime