Marc Le Piouff

Marc Le Piouff

Né en 1968 en Bretagne, Marc Le Piouff a été danseur interprète dans l’univers de la danse contemporaine pendant de nombreuses années. C’est le travail qui l’a amené dans le Nord de la France et plus précisément à Roubaix, au Centre Chorégraphique National Roubaix Nord Pas de Calais en 1999. Depuis, il continue à travailler dans le milieu culturel en tant que chargé de mission, intervient régulièrement en tant qu’enseignant dans différentes universités de la région et anime ponctuellement des ateliers d’écriture.

Marc Le Piouff a abordé l’écriture à travers des textes courts et des romans centrés sur l’intime. Une prose poétique lui permettant d’évoquer des histoires d’instants et d’états d’âme. Son premier ouvrage, recueil de nouvelles, ainsi que les trois suivants ont été publiés chez HB Editions, à partir de 1996.

À la recherche d’un genre plus réaliste, il se lance dans le polar. Il publie dans la collection Polars en Nord depuis 2014 et dans la collection Polars Juniors en 2016.

Il revient à la littérature « blanche » et est le lauréat du Prix du Manuscrit 2018 décerné par l’association des auteurs des Hauts-de-France avec le roman Nord Magnétique, publié aux éditions Les Lumières de Lille en septembre 2018.

Marc le piouff photo

Nord magnétique, Les lumières de Lille Editions, Roman, 2018

Aimar et Salia sont des migrants. Raphaël est neurochirurgien. Axel parcourt l’Europe en poids lourd. Luna est plongé dans le coma au centre hospitalier de Lille. Chacun d’entre eux éprouve l’idée de frontière à la hauteur de sa propre vie. Ces personnages traversent des lieux magnétiques : une plateforme pétrolière en Méditerranée, la jungle de Calais, un service de réanimation, la prison de Longuenesse… Chacun traverse l’intime, le danger, l’absence et l’espoir autour d’une longitude sud-nord.

Marc le piouff 8 nordmagnetique

Louise et le vieil homme, Ravet-Anceau Editions, polars en nord junior, 2016

Les parents de Louise tiennent une brasserie dans le Vieux-Lille. Pendant les vacances d’été, la jeune fille remarque un jeune garçon devant la vieille boutique en face du restaurant. Profitant de la porte restée ouverte, elle le suit à l’intérieur. Ce que Louise y découvre attise sa curiosité et elle tente d’en apprendre d’avantage. Elle ne sait pas encore qu’elle va à la rencontre de personnages dignes d’un conte des Mille et Une Nuits et d’une histoire qui débuta aux portes du désert.

Marc le piouff 7 louiseetlevieilhomme

Regarde et meurs, Ravet-Anceau Editions Polars en nord, 2016

Juin 1980, Université catholique de Lille. Les étudiants en médecine célèbrent la fin de l’année. Parmi eux, Jenny et Cristina, deux amies major de promotion. Des années plus tard, alors qu’il visite la chapelle de la Catho, le lieutenant Brankanval découvre le corps sans vie d’un homme, recroquevillé sur une table, un doigt coupé et déposé dans une fiole. Détail frappant : ses yeux brûlés au formol.

Marc le piouff 6 regardeetmeurs

Passage des trois anguilles, Ravet-Anceau Editions Polars en nord, 2014

A Euralille, le cadavre de l’architecte Maxence Champon-Richerbe gît dans son bureau. Sur sa peau, des pointillés forment un dessin énigmatique.

Marc le piouff 5 passagedestroisanguilles

Cherche goutte d'eau et autres nouvelles, HB Editions, Textes courts, 2004

« Comment appelle-t-on ces gouttes si fines qu’elles ne tombent jamais au sol ? C’était de l’eau muette, de l’eau blanche. Elle doit le savoir, elle. Elle le sait sûrement. Elle reconnaîtrait cette pluie comme moi. »…

Marc le piouff 4 cherchegouttedeau

Avant l'immobilité, HB Editions, Roman, 2002

Roman inspiré par la danse et son écriture. Ana s’est fixé un objectif chimérique : faire correspondre le mouvement des mots à celui des corps, et plus encore, à celui d’une aventure dangereuse qui eut lieu en Chine au milieu du siècle passé : la Longue Marche. Ana disparue, le narrateur se retrouve confronté au manuscrit qu’elle a laissé – seule piste, avec les souvenirs de leur travail commun, pour tenter de reconstituer une histoire qui tient en six mots : Opposé, Mal, Amour, Evanouir, Neige, Poison. Quel agencement leur donnera-t-il un sens ? Là réside tout le mystère.

Marc le piouff 3 avantlimmobilite

Le meilleur d'Ana, HB Editions, Roman, 1998

Le meilleur d’Ana, c’est ce qui la révélera à elle-même et aux autres comme un être libre et autonome. C’est ce qui lui permettra d’échapper à cette île où elle a vu le jour. Le meilleur d’Ana, c’est ce qui lui permettra d’échapper à ce qui ressemble trop à son avenir.

Marc le piouff 2 lemeilleurdana

Les silences à venir, HB Editions, Textes courts, 1997

« J’espère qu’il y aura quelque part une plage pour finir les jours, un sol tendre pour reposer le corps. L’allonger, vieux du dedans, dans les déchirures du sable. Sentir, très loin, la démangeaison d’une journée délaissée dans les grains de la terre. »…

Marc le piouff 1 lessilencesavenir