Jeanne-Marie Caudron

Jeanne-Marie Caudron est née le 16 juin 1944 à Arras. Son père, Gustave Vlaemynck, était coupeur de vêtements d’hommes chez Gossart devenu aujourd’hui Devianne. Sa mère se prénommait Jeanne Leblond, mère au foyer. Jamie, de son surnom, est benjamine d’une fratrie de trois enfants.

Jeanne-Marie a effectué ses études à l’institution Jeanne d’Arc à Arras, puis à l’université de Lille : philo et quelques cours de lettres. Elle enseigne au lycée polyvalent d’Haubourdin de 1968 à 1974 puis, en 1974 et 1975, elle entame deux années de formation complémentaire au CIFFA (devenu CAFOC) préparant à la spécialité de conseillère en formation continue.

En 1976, elle se marie avec André Caudron, journaliste à Nord-Eclair, veuf et père de quatre garçons. L’année suivante, elle donne naissance à une fille.

Jeanne-Marie exercera le métier de conseillère en formation continue de 1975 à 1985. Elle obtient la LSSAT, licence de sciences sociales appliquées au travail préparée notamment en cours du soir.

En 1985, elle retourne volontairement en formation initiale au lycée professionnel de Marcq-en-Baroeul puis à Edouard Lalo à Lille. De 1995 à 2001, elle est première adjointe au maire Marc Wolf dans  l’équipe municipale de Mons-en-Baroeul, sa commune de résidence.

En 2018, elle rédige et publie via Librinova, maison d’édition numérique et/ou papier, son livre Tempo, à la recherche du temps choisi.

 

 

Tempo à la recherche du temps choisi

Balades sincères et variées pour échapper au diktat du suspense, tentative inédite de mixer le récit d’un safari peu ordinaire avec des tranches de vie de tous les jours, l’auteure invente un roman-puzzle.

Comme la femme géométrique de la couverture, l’héroïne se construit à travers la carte des épreuves, des rencontres et des identités qu’elle endosse par le biais des pseudos, ces maquillages colorés et proches de la réalité.

Ce roman-puzzle raconte une histoire, à la recherche du temps choisi, sorte de guerre de sept ans contre…

L’auteure y a collé, comme dans un tableau, d’autres textes de son cru, à la chronologie et au style parfois très différents. De la fable au réalisme de l’attentat, du conte africain aux béatitudes amoureuses, la lecture en est très contemporaine car elle permet de zapper allègrement d’un genre littéraire à un autre. Ce mode d’écriture donne une grande liberté.

Professeure à la retraite, Jamie 5962 s’est battue pendant 7 ans contre le ministère de l’Education nationale pour avoir le droit de travailler à temps choisi dans sa spécialité : conseillère en formation continue.